Terminologie des chariots élévateurs

Entrez votre terme de chariot élévateur:
  • Indicateur de décharge de la batterie

    Un compteur ou une jauge utilisé sur les chariots élévateurs qui indique l’état de charge de la batterie. Également appelé indicateur de décharge ou BDI.

  • Stockage en vrac

    Une zone dans un entrepôt réservée au stockage de plusieurs palettes d’un produit donné.

  • Rayonnage Cantilever

    Un système de stockage composé de colonnes et de séries de bras en porte-à-faux sur lesquels les charges sont déposées.

  • Capacité

    Valeur attribuée à un chariot élévateur déterminant le poids qu’il peut lever à une hauteur et pour un centre de gravité donné.

  • Roues stabilisatrices

    Roues non motorisées contenant une base pivotante qui leur permet de tourner librement.

  • Châssis

    La structure entière d’un chariot élévateur, y compris les zones qui abritent le moteur ou les unités d’entraînement.

  • Pinces

    Les pinces à balles, ou pince à bobines, comme leur nom l’indique, sont conçues et utilisées pour manipuler des produits comme des bobines de papier ou des balles de coton.

  • Levier de commande

    Mécanisme contenant des parties électriques, et/ou mécanique ayant pour but le contrôle des différentes fonctions du chariot élévateur.

  • Contrebalancer

    S’opposer avec poids. Un chariot élévateur qui utilise le poids dans le châssis pour contrebalancer la charge.

  • Contrepoids

    Une charge inerte, généralement en fonte située à l’arrière d’un chariot élévateur en porte-à-faux utilisée pour contrebalancer la charge transportée.

  • Bandages

    Un pneu en caoutchouc solide moulé sur une jante et pressé sur la roue, aussi appelé pneu  » solide « , plus efficace sur les surfaces lisses et/ou pavées. La taille est indiquée comme suit : diamètre x largeur de la bande de roulement x taille de la jante.
    Caractéristiques:

    • Rayon de braquage serré
    • Dimensions compactes
    • Silencieux
    • Une stabilité exceptionnelle

    Marchés cibles:

    • Camionnage et entreposage
    • Distribution en gros et au détail
    • Machinerie et équipement
    • Distribution d’aliments et de boissons
    • Produits chimiques et textiles

  • Pont de liaison

    Un dispositif qui agit comme un pont entre l’espace d’un quai et le plancher d’un véhicule.

  • Positionneur à fourches avec déplacement latéral

    Les positionneurs de fourches à déplacement latéral remplissent les mêmes fonctions qu’un déplacement latéral avec la possibilité supplémentaire de rapprocher et d’éloigner les fourches pour des charges de taille différente.

  • Effort de traction

    L’effort de traction qu’un chariot élévateur peut appliquer à une charge, par exemple une remorque, dépend de son poids, de sa puissance et de son mode de traction.

  • Taille des fourches

    Les dimensions de chaque fourche sont exprimées en épaisseur x largeur x longueur.

  • Écartement des fourches

    La distance maximale à laquelle les fourches peuvent être positionnées, mesurée à partir du bord extérieur de chaque fourche.

  • Hauteur de levée libre

    C’est la hauteur à laquelle il est possible de lever la surface porteuse des fourches, avant que le mât commence à se déployer. Se calcul en ajoutant l’épaisseur des fourches à la valeur : Levée libre.

  • Levée libre

    La distance verticale à laquelle les fourches peuvent être relevées avant que la hauteur du mât abaissé ne commence à augmenter.

  • Porte-à-faux avant

    Distance entre le centre de l’essieu avant et la surface verticale des fourches. Aussi appelé centre de charge perdu ou centre de moment de charge. Ou encore côte X.

  • Dégagement de la pente

    L’angle entre le plan entrant en contact avec les pneus avant et passant par l’extrémité inférieure avant du mât et le sol est appelé « Angle d’approche ».

    L’angle entre le plan entrant en contact avec les roues arrière et passant par l’extrémité inférieur arrière du chariot élévateur et le sol est appelé « Angle de départ ».

    La valeur minimum de l’angle de crête que peut franchir le chariot, formé par deux plans tangent aux roues avant et arrière et se rejoignant sous le châssis est appelé « Angle de franchissement de rampe »

  • Pente admissible

    La pente sur laquelle une machine à rouler peut se déplacer à une vitesse uniforme, indiquée en pourcentage ou en degrés.

  • Garde au toit

    La garde au toit est la distance entre le coussin du siège et le bas du protège-conducteur lorsque l’opérateur est assis.

  • Hauteur du protège conducteur

    Distance entre le sol et le point le plus haut du protège conducteur.

  • Mât à haute visibilité

    Également connu sous le nom de mâts de vision ou d’autres noms propres à un fabricant. Un mât conçu pour une visibilité maximale de l’opérateur, généralement obtenue en plaçant les vérins de levage sur les côtés.

  • Puissance de traction

    La puissance disponible pour déplacer un tracteur et sa charge après avoir déduit les pertes dans la chaîne cinématique.

  • Puissance indiquée

    Puissance moteur calculée. Ne tient pas compte de pertes par frottement.

  • Puissance moteur au vilbrequin

    Puissance réelle produite par le moteur, après déduction des pertes par frottement.

  • Transmission hydrostatique

    Une transmission composée d’une pompe à déplacement variable entraînée par un moteur et d’un moteur permettant une commande de vitesse infiniment variable de zéro à la vitesse maximale sans engrenages ni embrayages.

  • Vitesse de levage

    Vitesse de levage des fourches, en m/s

  • Capacité de charge

    C’est la charge maximale qu’un chariot élévateur peut transporter ou empiler, à une hauteur donnée, et à un centre de gravité de charge donné, tel qu’indiqué par le fabricant.

  • Centre de gravité de la charge

    La distance horizontale entre la face avant verticale des fourches et le milieu longitudinal d’une charge uniformément répartie. Notez que lorsque le centre de gravité de la charge se déplace vers l’avant (augmentation), la capacité de charge doit être réduite (diminution).

  • Vitesse de descente

    Vitesse de descente maximale des fourches, chargées ou non, en m/s.

  • Boîte de vitesses manuelle

    Une transmission utilisant des trains d’engrenages et des embrayages engagés et changés manuellement.

  • Hauteur maximales des fourches

    Hauteur maximale atteinte par les fourches. Attention, à cause de l’épaisseur propre des fourches et de la hauteur de la palette, il est impossible d’effectuer un empilage à cette hauteur.

  • Hauteur de levée maximale à capacité nominal

    Hauteur maximale à laquelle il est possible de lever une charge équivalente à la capacité nominale. Au-delà de cette valeur la charge qu’il est possible de lever sera diminuée.

  • Écartement maximal des fourches

    La mesure extérieure des fourches lorsque les fourches sont déplacées sur les encoches extérieures du chariot.

  • Garde au sol maximale

    La hauteur du sol au point le plus bas de la machine, à l’exception des roues. Exemples : sous le mât, sous le groupe moteur ou sous le chassis.

  • Largeur d’allée minimale pour stockage à 90°

    Plus petite largeur d’allée permettant d’effectuer un stockage à 90°. Compte tenu de la présence d’une charge sur les fourche, cette valeur est égale à : rayon de braquage + porte à faux avant + longueur de la charge + dégagement.

  • Écartement minimum des fourches

    La mesure extérieure des fourches lorsque les fourches sont déplacées sur les encoches intérieures du chariot.

  • Pneus non marquants

    Les pneus non marquants sont des PPS spécialement conçus pour éviter les marques noires sur les sols. Certaines industries, notamment dans les domaines alimentaires sont tenues de les utiliser.

    L’absence de noir de carbone réduit la durée de vie, et diminue la conductivité, ce qui peut rendre nécessaire l’installation sur les chariots d’une bande de mise à la terre pour prévenir des décharges électrostatiques.

  • Préparateur de commande

    Chariot élévateur à fourche équipé d’une plateforme pour l’opérateur capable de s’élever ou s’abaisser en même temps que les fourches.

  • Rayon de braquage extérieur

    Rayon d’un cercle dont le centre est la roue avant intérieur au virage, et l’extrémité, la partie opposée du chariot.

  • Hauteur totale mât baissé

    Hauteur total du chariot et de son mât quand ce dernier est abaissé. Cette valeur détermine la hauteur minimum des portes ou portiques par lesquelles le chariot élévateur pourra passe.

  • Longueur totale

    La distance entre l’extrémité arrière du chariot élévateur et la face avant des fourches.

  • Largeur hors tout

    La distance extérieure entre les parties les plus larges du chariot élévateur.

  • Pneumatiques

    Les pneumatiques, gonflables, offrent une meilleure traction, ainsi qu’un meilleur amortissement que les PPS, ils conviennent particulièrement bien aux utilisations extérieures ou aux terrains accidentés.

  • Toit protège conducteur

    Un cadre fixé sur un chariot élévateur à fourche situé au-dessus de la tête de l’opérateur pour protéger l’opérateur contre la chute d’objets. Également appelé protège-conducteur.

  • Transmission powershift

    Une transmission qui peut être changée tout en transmettant la pleine puissance du moteur aux roues, habituellement jumelée à un convertisseur de couple pour absorber efficacement les chocs du groupe motopropulseur. Disponible en version simple, deux vitesses, trois vitesses et quatre vitesses.

  • Porte-à-faux arrière

    Distance entre le centre de l’essieu arrière et l’extrèmité arrière du chariot.

  • Largeur d’allée minimale pour virage à 90°

    Le rayon de braquage ne suffit pas à définir l’espace nécessaire pour effectuer un virage. La largeur d’allée minimale pour virage à 90° définit la largeur d’allée nécessaire pour pouvoir effectuer un changement d’allée perpendiculaire. Cette valeur est donnée pour un chariot dont les fourches sont écartées au plus large.

  • Largeur d’allée minimale pour stockage à 90°

    L’allée d’empilage à angle droit indique la largeur minimale d’une allée dans laquelle un chariot élévateur peut charger et décharger après avoir effectué un virage à 90 degrés.

  • Tablier à déplacement latéral

    Les Tabliers à Déplacement Latéral sont sont utilisés pour déplacer les fourches d’un côté à l’autre. Cela permet de positionner les charges pour les placer dans les chariots ou les rayonnages.

  • Pneus pleins souples (PPS)

    Aujourd’hui, ce sont les pneus le plus répandus. Ils sont semblables aux pneumatiques mais ne sont pas remplis d’air, ils sont pleins. Ils ont peu de pouvoir d’amortissement, ne crèvent pas et ont une bonne longévité. Ils sont excellents pour une utilisation intérieure, ou une faible utilisation extérieure, mais pas pour des surfaces trop dégradées.

  • Hauteur du siège

    La hauteur entre le sol et le coussin du siège lorsque l’opérateur est assis.

  • Hauteur des marches

    La hauteur du sol à la marche.

  • Couple

    La force de torsion exercée par ou sur un arbre sans référence à la vitesse de l’arbre.

  • Convertisseur de couple

    Un accouplement hydraulique qui utilise le glissement pour multiplier le couple.

  • Vitesse de déplacement

    La vitesse maximale qu’un chariot élévateur à fourche atteindra en grande vitesse, qu’il soit chargé ou non. Elle est exprimée en kilomètres par heure.

  • Voie

    La distance de la ligne centrale d’un pneu à la ligne centrale de son pneu correspondant (c’est-à-dire d’avant en avant, d’arrière en arrière).

  • Rayon de braquage

    Le rayon ou le cercle de braquage d’un véhicule est la taille du plus petit virage circulaire que le véhicule est capable d’effectuer.

  • Empattement

    La distance entre l’essieu avant et l’essieu arrière.